AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lucretia Secunda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 11
Age : 21
Fiche de présentation : Lucretia Secunda

Carte d'identification
Age: 18 ans
Métier: Aucun
Particularité(s): Jambes prothétiques
MessageSujet: Lucretia Secunda   Mer 11 Mar - 14:02

LUCRETIA SECUNDA


PRÉNOM : Lucretia.
NOM : Celui de son père, Lucretius. On l'appelle néanmoins plus souvent par son surnom : Secunda.
SEXE : Féminin.
ÂGE : Dix-huit ans.
VILLE UCHRONIQUE D'ORIGINE : Roma Aeterna.
PROFESSION : Boulet Aucune.


DES PARTICULARITÉS ? : Suite à un accident, ses deux jambes sont des prothèses. Rien de fabuleux, cependant.


CARACTÈRE
Si un seul mot suffisait à décrire un caractère, celui qui définirait le mieux Lucretia serait : incapacité. La jeune fille possède cette aptitude à la fois effroyable et superbe de ne rien savoir faire. Oh, ce n'est pas l'envie qui manque, mais elle n'a jamais connu la réussite. Elle n'est pas faite pour arriver à ses fins. Pire encore, elle détruit tout ce qu'elle touche. Alors, au fil du temps, elle a trouvé une manière efficace de se protéger : l'inaction. Ne pouvant plus s'autoriser à décider pour elle-même, Lucretia est entièrement dépendante des autres. Elle s'accroche, s'adapte, se coule dans tous les moules sans difficulté notable. Elle n'est que fumée – insaisissable, mais s'infiltrant partout. Et qui donc voudrait garder un boulet pareil enchaîné à ses pieds, me demanderez-vous ? Personne vraiment, et pourtant, l'être humain a toujours trouvé un certain réconfort à posséder des animaux de compagnie. Au final, peu importe si Lucretia ne se démarque pas par sa présence : son existence n'est rien de plus qu'un moyen pour autrui de se sentir vivant. On lui parle comme on se parlerait à soi-même.

Et qu'y a-t-il, derrière cette enveloppe fade et sans substance ? Un seul désir, obsessionnel, celui de se fuir. Elle aimerait se faire croire qu'elle est capable de se projeter dans quelqu'un d'autre, de devenir ce qu'elle n'est pas. C'est faux, bien évidemment, mais l'illusion est souvent un état d'esprit agréable. Lucretia ne connaît pas grand chose de la vie, si l'on excepte ce qu'on a bien voulu lui montrer. Marionnette agréable, n'importe qui peut s'amuser à en tirer les fils sans s'attirer aucun ennui. Elle ne suit aucun code moral (si ce n'est celui qu'on lui donne), ne respecte aucune valeur (sauf si vous le lui demandez), et ne prendra jamais aucune initiative. Que rêver de mieux ?


PHYSIQUE
Regardez, regardez-la bien. N'êtes-vous pas soudain pris d'une irrésistible envie de protéger ce petit être ? Il flotte en permanence sur le doux minois de la jeune fille un air de perdition. Mais si vous essayez de croiser son regard, il glissera probablement sur vous comme une brise. Lucretia est ailleurs, et cela se ressent de toutes les manières possibles : dans ses gestes lents et mal assurés, dans sa démarche hésitante, dans sa voix faible. En plus de ne pas être très grande (un mètre cinquante-cinq, tout au plus), elle a une tendance à se recroqueviller sur elle-même par peur d'occuper trop de place dans la réalité. Son corps, d'une constitution frêle, mériterait bien de s'étoffer un peu si seulement elle l'acceptait. Elle possède encore des formes timides d'enfant, qu'elle enveloppe avec précaution dans de longues toges agrémentées d'innombrables voiles. Ce refus de se libérer du monde des rêves semble également visible sur son visage. Tout en rondeur et en finesse, Lucretia arbore sans aucune fierté des traits délicats aux échos antiques, qui firent autrefois le succès des sculpteurs. Un teint de pêche, des lèvres roses et pleines, un nez droit... et ses yeux ! Leur clarté profonde est comme une fenêtre sur un autre monde, où ombre et lumière tourbillonnent follement et se mêlent sans considération pour l'entendement humain. Pour autant, on n'est jamais trop sûr de vouloir savoir quelles créatures et quels rêves hantent ce regard aux nuances bleues, grises et vertes. Et si tout cela ne réussit pas à lui donner un air de poupée, une épaisse et interminable chevelure d'un blond presque blanc ondule paresseusement autour de sa maigre silhouette. La jeune fille aime les coiffer de manière extravagante, à grand renfort de rubans et de fleurs.


HISTOIRE
Le passé de Lucretia possède un goût amer et persistant, le genre qui refuse de se décoller du palais et qui donne à la vie des relents de cendre. Elle n'a pourtant que très peu de souvenirs de sa petite enfance, voire même aucun. Juste ce goût, infaillible et persistant. Quelques rayons de soleil, les grandes mains de son père, le bruit des oiseaux dans le jardin. Rien de concret. Elle sait qu'elle est née d'un père chirurgien, travaillant au service d'un riche Patricien, et d'une mère qui se laissait porter par le flux des choses. Lucretia était la seconde-née. En effet, avant elle se trouvait une autre Lucretia – mais celle-ci était morte dans un accident, pour autant qu'elle s'en souvienne. Un accident dont Lucretia (nous parlons bien de la deuxième) avait pu réchapper grâce à l'intervention de son père, qui lui implanta deux prothèses à la place des jambes. Cela ne changea pas la vie de la jeune fille, car il s'agissait de prothèses vraiment simples et qui n'amélioraient en rien ses capacités, mais l'opération lui permit tout de même de marcher – ce qui n'était pas négligeable. Elle avait neuf ans, à l'époque.  

Suite à ces évènements, l'atmosphère familiale devint chargée d'électricité et de peur. Des éclats de voix, des cris et des insultes résonnaient de manière presque permanente sous le toit de leur maison – et Lucretia en profita pour s'installer dans le silence, tentant ainsi de rétablir l'équilibre. Il y avait d'un côté son père, un homme qu'elle adorait à l'égal d'un Dieu, gentil et effrayant, affectueux et dangereux. Il y avait de l'autre côté sa mère, une femme hystérique, jamais satisfaite et beaucoup trop protectrice. Le premier l'avait sauvée, l'avait grondée, lui avait montré monts et merveilles dans son laboratoire. La deuxième l'avait choyée, aimée, et avait érigé autour d'elle une vaste cage aux barreaux dorés. Quand un beau jour son père claqua la porte et disparut, Lucretia n'eut aucune réaction. Incapable de choisir. Incapable même de comprendre ce qu'il venait de se passer. Elle avait alors dix ans.

Pendant huit ans, sa mère s'employa à la retenir. Lucretia voulait retrouver son père – car elle ne comprenait pas qu'il était parti – mais sa mère ne voulait pas. Elle disait que c'était un homme dangereux, qu'il avait fait des mauvaises choses, qu'il les avait utilisées, qu'il ne fallait pas que Lucretia cherche à le retrouver. Elle disait aussi que Lucretia était une méchante fille et une ingrate, qu'elle ne l'aimait pas, qu'elle voulait l'abandonner – comme sa mère, comme sa sœur, comme sa première fille, comme son mari. Et elle se mettait à pleurer et à hurler, enfermait Lucretia dans sa chambre, et pleurait encore. Devant cette tornade d'émotions, Lucretia se taisait et se laissait faire. Qu'y pouvait-elle, de toute façon ? Elle encaissait les coups, sans savoir si ce que disait sa mère était vrai ou pas. À nouveau, pour contrebalancer, elle s'enferma dans une sorte de léthargie émotionnelle, se contentant d'aspirer tout ce qu'expulsait sa mère. Pendant huit ans, Lucretia ne fit rien d'autre qu'attendre.

Il y a peu de temps, sa mère a succombé à une attaque et s'est retrouvée paralysée. Les docteurs sont venus la chercher, et ont annoncé qu'ils devraient la garder avec eux. Pour la première fois, Lucretia est seule.  



PSEUDO : Givre, enchantée !
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Via L'Antre du RPG.
QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM (AMÉLIORATIONS, etc) ? Il me meut et il m'amuse. C'est bien.
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Régulière. Pour ce qui est de la réactivité, c'est autre chose.
ENVIE D'AJOUTER QUELQUE CHOSE ? : C'est la première fois que je fais une fiche aussi succincte. J'ai peur °°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 808
Age : 38

Carte d'identification
Age: Vieux
Métier: Grand Dragon
Particularité(s): Scénariste retors
MessageSujet: Re: Lucretia Secunda   Mer 11 Mar - 15:24

Bonjour, et bienvenue parmi nous. Après lecture de ta fiche, je ne vois rien qui s'oppose à une validation : le moins que l'on puisse dire, c'est que le personnage est à des années-lumières de toute velléité de grosbillisme. Si quelque chose devait m'inquiéter, ce serait plutôt son côté extrêmement passif et malléable, et son absence de points forts. J'espère que tu sauras incarner ce personnage de manière intéressante, et que tu t'amuseras avec !


Bref, je VALIDE cette fiche de personnage.

Pour lancer des RPs, je te conseille fortement de consulter les fiches des autres personnages et/ou leurs pages uchrobook, et de contacter leurs joueurs par MP ou en leur laissant un message sur leur page (par expérience, j'aurais tendance à privilégier les MPs, même si j'ai eu l'impression que ce n'était pas trop ta tasse de thé Very Happy).

Et naturellement, je t'encourage vivement à t'inscrire à notre événement actuel : Les Ambassadeurs. Il y a également des Missions à jouer avec le Maître de Jeu.

En cas de besoin, n'hésite pas à me contacter, ou contacte un autre membre du staff.

Bonne suite sur Uchronia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uchronia-rpg.forumactif.org
avatar
Messages : 11
Age : 21
Fiche de présentation : Lucretia Secunda

Carte d'identification
Age: 18 ans
Métier: Aucun
Particularité(s): Jambes prothétiques
MessageSujet: Re: Lucretia Secunda   Mer 11 Mar - 15:41

Wow ! Ça c'est du rapide ! Ehe, non, pas de risque, j'aime jouer des petites choses bizarres et faibles (c'est mon dada, c'est si bon de les faire souffrir *SBAFF*). Je pense que je vais réussir à m'amuser comme il faut avec celle-là ^^.

Merci encore pour la validation et les conseils ! J'irai jeter un coup d’œil à tout ça dès que possible !

À bientôt o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 808
Age : 38

Carte d'identification
Age: Vieux
Métier: Grand Dragon
Particularité(s): Scénariste retors
MessageSujet: Re: Lucretia Secunda   Mer 11 Mar - 15:49

Si c'est pour souffrir, faut contacter Torment, tortionnaire avéré de son état.

Bon, amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uchronia-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lucretia Secunda   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucretia Secunda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lucretia Aurelia ₪ Familia Primus
» Lucretia Farman ❥ La Sirène de Belle Île
» LUCRETIA X il n y a d exces que dans l'excès
» GABRIELLE & LUCRETIA ★ Il faut se méfier de l'eau qui dort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uchronia :: Personnages :: Gestion des personnages :: Fiches validées-