AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Eve, mother of monsters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 6

Carte d'identification
Age:
Métier:
Particularité(s):
MessageSujet: Eve, mother of monsters   Lun 30 Déc - 14:26

“nom, prénom„

PRÉNOM : Eve NOM : // SEXE : Féminin ÂGE : 28 VILLE UCHRONIQUE D'ORIGINE : Neo York (Paradis) PROFESSION : Directrice de recherche génétique et cobaye de la Junte DES PARTICULARITÉS ? :
Eve n'est pas considérée comme humaine du fait de la part de gênes d'origine animale dans son ADN. De ce fait, elle ne possède aucun statut de citoyen dans la Junte, et est considérée par certains comme une sorte d'animal de cirque qui pour l'instant se révèle utile.
Pouvoir : Eve peut contrôler grâce à des phéromones produites par ses cheveux des créatures partageant son ADN. Ces créatures sont toutefois sensibles à ce que subit leur maîtresse, si bien qu'une décharge électrique infligée à Kerrigan aurait elle-aussi un impact sur ses créatures, les assommant bien avant leur reine.
Ces créatures sont produites uniquement via les infrastructures de la Junte et notamment grâce aux cellules d'Eve. Toutefois, le gouvernement en profite pour limiter ce genre de créatures qui sont toutes stériles. Il leur est incapable de se reproduire et de se multiplier d'eux-mêmes. De plus, Eve n'est capable que d'en contrôler cinq au maximum, la quantité de phéromone produite par ses cheveux n'est clairement pas suffisante au-delà de ce nombre et personne n'a envie de voir ce qui'l adviendrait d'une bestiole laissée à elle-même. Du fait de leur instabilité génomique et de leur fort métabolisme, l'espérance de vie des créatures est de seulement quelques semaines. Eve s'arrange pour en avoir toujours en incubation en prévision de leur mortalité, mais une de ces bêtes en liberté ne survivrait pas longtemps.
La monstruosité classique qui accompagne Eve a la taille d'un gros chien, mais ressemble plus à une sorte de croisement monstrueux entre un insecte, un lézard et un crustacé. Ces créatures sont peu intelligentes, surtout si elles sont coupées des ordres d'Eve.


“Physique & caractère„




tics, manies, habitudes de votre personnage


Caractère :
Eve ne possède pas les critères humains de bien ou de mal. Elle ne raisonne que selon les critères des espèces, et ceux de l’évolution et de la génétique. Ainsi, un individu se doit d’être apte à la survie, la reproduction n’est qu’un moyen de développer l’espèce et d’introduire de la diversité génétique. S’engager dans un acte sexuel n’a aucun intérêt sans la récupération de gamètes pour des expériences ou bien pour permettre la conception d’un nouvel individu qui pourra se révéler meilleur que ses parents d’un point de vue génétique.
Dès lors, les bases des relations humaines sont incompréhensibles pour elle bien qu’elle ait conscience de leurs importances pour ce monde. Chaque sentiment, chaque réaction est liée à la biologie, au fonctionnement du corps, et dès lors il peut être anticipé, contrôlé et utilisé. Chaque action du corps se doit de servir un but biologique, que ce soit la reproduction, la survie ou l’adaptation.
Dès lors, Eve ne cherche aucune relation avec quiconque. Ses simples émotions pourraient aller en la direction de ses créations, des monstres synthétisées dans son laboratoire à partir de son ADN et qu’elle peut contrôler grâce aux phéromones produits par ses cheveux.  Se lier à un individu de l’espèce humaine n’a aucun intérêt à moins que ce dernier ne possède un caractère génétique particulier duquel elle pourrait tirer profit. Mais de la même façon, Eve préfère se fier à une fécondation in vitro qu’à autre chose pour obtenir ses créations. La gestation peut se révéler bien trop handicapante pour ses recherches et l’avancée de ses projets.
Son manque de considération pour l’individu en font quelqu’un d’exigeant, mais aussi manquant cruellement de compassion, de pitié ou d’empathie. Une vie humaine, si elle ne lui est pas utile ne lui sert à rien, et forme au mieux un amas de biomasse dont elle pourrait tirer profit. Essayer d’implorer la merci de cette mère est quasiment impossible. L’euthanasie de ses propres créations ne lui pose aucun problème non plus.
C’est une femme implacable, aux idéaux sombres, mais qui devra bientôt confronter sa vision de l’humanité avec le reste du monde alors que son ascension à la tête de recherches en génétique attire l’attention de bien du monde.




Physique :
Eve est plutôt jolie, avec un corps élancé et musclé, ainsi qu’un teint de peau légèrement bronzé, plutôt lié à son grain naturel plutôt qu’à la qualité de l’ensoleillement dans ses laboratoires. Pourtant, elle n’utilise pas réellement ses atouts, elle n’en est d’ailleurs même pas vraiment consciente. Sa croupe callipyge et ses seins fermes sans toutefois être des plus imposants pourraient lui permettre d’obtenir bien des hommes, mais elle n’est clairement pas intéressée dans ce genre de relation. Si elle est à la fois au cœur des machinations génétiques du gouvernement, elle est bien novice dans de nombreuses déviances sexuelles et ignore beaucoup de chose sur la place de la chair dans de nombreux marchandage.
Ses cheveux sont l’unique preuve de ses origines pour le moins étranges, ainsi que son lien évident avec ses créations. Ils ressemblent en quelque sorte à des pattes d’insectes, multi articulées. Toutefois leurs extrémités son inoffensives et leurs mouvements quasi-inexistants, surtout à cause de l’habitude d’Eve de les maintenir attaché. Ses cheveux possèdent des terminaisons nerveuses assez rudimentaires qui lui permettent de les utiliser pour contrôler ses créations, mais la douleur et les sensations perçues par ces derniers sont minimes. De la même façon, ils repoussent une fois coupé, mais à un rythme beaucoup plus lent que les cheveux humains, leur structure étant beaucoup plus complexe.
Mis à part cette toison chitineuse, aucune partie de son organisme ne possède ce genre de structure et elle est parfaitement glabre. Sa structure reste globalement humaine, même si elle reste convaincue que son code génétique possède de nombreuses capacités dormantes qui ne demandent qu’un peu de stimulation. Quelque part dans son corps se trouve une puce implantée par le gouvernement et reliée à un système de signaux. En appuyant sur le bon bouton, une décharge électrique est envoyée dans son corps et peu ainsi la rendre inconsciente. Difficile de savoir qui possède le bouton.
Ne cherchant que le pragmatisme, elle porte généralement une combinaison intégrale lui permettant de surveiller ses constantes vitales, guettant ainsi ses périodes d’ovulations ou de production de phéromones pour ses expériences. Lorsqu’elle peut être amenée à quitter l’enceinte du laboratoire où rencontrer de nouvelles personnes, elle se vêtit généralement d’une blouse et peut chercher à cacher ses cheveux sous un bonnet, mais ces évènements sont rares.



“Racontez-nous votre histoire„


Projet Fittest
Lors d’une modification drastique de son environnement, plusieurs choix possibles d’offrent à une espèce, à une population donnée, mais finalement seulement deux sont viables. Le premier choix consiste à se déplacer, à quitter cet environnement plus propice au développement de l’espèce pour en trouver un autre, entraînant par ailleurs des perturbations écologiques lorsque des écosystèmes étrangers se rencontre, créant des espèces invasives et une lutte acharnée pour les ressources. Une autre possibilité est l’adaptation. Mais il est à prendre en compte qu’un individu n’évolue pas. C’est la communauté, l’espèce qui évolue, au rythme des reproductions. Pour pouvoir s’adapter, il faut pouvoir se reproduire rapidement. C’est pour cela que les humains n’avaient jamais été les meilleurs au jeu de l’évolution, devancé de loin par des espèces telles que les insectes.
Mais cela, les humains le savaient. Suite à des tests nucléaires et bactériologiques réalisés sur une île de l’océan pacifique, le gouvernement Neo Yorkais stimula l’adaptation d’espèces présentes. Peu de gens s’intéressent à quels animaux furent ces créatures avant les tests, mais le résultat fut pour le moins effrayant. Ces choses étaient soient des reptiles ayant choisi une organisation sociale semblable à celle des insectes, soit au contraire, des insectes ayant choisi de nouveaux caractères évolutifs leur permettant de se nourrir d’une population de mammifère telle que les rongeurs. Quoiqu’il en soit, la vitesse d’adaptation de cette nouvelle branche de l’évolution en faisait un danger pour l’espèce humaine, mais aussi, une opportunité. Le Junte envoya une équipe prélever des échantillons des créatures, et principalement de leur « reine ». Puis un déluge de feu transforma l’île en un rocher stérile perdu au milieu des océans.

Projet HIVE
Mauvais prélèvement, action d’un gouvernement rival, ou bien simplement un concours de circonstance : une partie du génome prélevé sur les créatures de l’île était inutilisable. Le génome était incomplet, dénué de séquences pour le moins essentielles, il fut rapidement révélé qu’il était impossible de recréer in vitro les créatures de l’île. Quand à réitérer les tests et espérer réobtenir la même apparition d’une espèce, les probabilités de réussite étaient tellement faibles que le projet était clairement inenvisageable.
Dès lors, le projet fut renommé projet EVE, et se rassemblèrent pour le réaliser les plus talentueux scientifiques et généticiens du Junte. L’ADN de la nouvelle espèce était trop précieux pour être ainsi gâché, aussi fut-il décidé de réaliser un mélange d’espèce, une hybridation inter-espèce. Le projet serait fastidieux, mais fut toutefois réalisé. C’est ainsi que fut créer Eve, à partir du code génétique de la directrice scientifique du Junte, une sorte de génie dont le nom est perdu dans de nombreux fichiers de données, et celui d’une espèce aux capacités d’adaptation et de prédation hors du commun.
Le projet connu de nombreux échecs, mais l’un des embryons finit par sembler viable. L’incubation dura près de douze mois, ayant lieu dans une sorte de cuve avec un substitut de liquide amniotique. Au premier abord, dès la naissance, le projet sembla se révéler être un échec. Eve, la fille qui naquit du projet semblait pour le moins humaine. Aussi nombre scientifiques crurent que le projet avait échoué, et que l’hybridation n’était pas possible. On leur raconta qu’Eve fut placée dans une famille d’accueil, ou bien qu’on s’était simple débarrassé d’elle.
Les analyses génétiques révélèrent pourtant que l’ADN étranger avait bien été intégré à la structure de l’enfant. Seulement, le subterfuge du Junte permit d’isoler de tous le résultat de leurs expériences. Dans les profondeurs de leur sens de recherche, ils commencèrent l’éducation et la croissance de celle qu’ils avaient appelé Eve. Quelques années après sa naissance, les premières réminiscences de ses origines apparurent. Elle était totalement dénuée de phanères, et donc de pilosité, ses cheveux étaient constitués de chitine et articulés, de la même manière que ceux d’insectes.
Profitant des caractéristiques cognitives héritées de son parent humain, Eve reçut un enseignement uniquement consacré à la génétique. Elle possédait dans ses gênes tous les atouts nécessaires pour permettre à la recherche d’avancée, et surtout elle pourrait ainsi trouver les moyens d’exploiter au maximum ses capacités. Mais de tout temps, Eve fut placée en quarantaine, dans une série de locaux du Junte.
Coupée de toute présence familiale, de toute distraction, elle se contenta de plonger dans ses recherches, comme un véritable petit rat de laboratoire. Ses capacités de compréhension étaient sans égales, mais cela n’avait rien d’étonnant car elles étaient semblables à sa mère. Ce qui gênait le Junte était le manque total de manifestation de sa nature mis à part ses étranges cheveux. Tout du moins fut-ce le cas jusqu’à ce qu’elle arrive à maturité.
Elle rencontra pour la première fois des êtres humains, et fut présenté à du personnel de laboratoire. Pendant toute sa vie, elle avait appris tout ce qu’il y avait besoin de savoir sur la génétique, désormais, elle avait les moyens d’utiliser ses connaissances pour elle-même, sur elle-même. Chaque membre de ce projet avait été trié sur le volet, mais cela, Eve l’ignorait parfaitement. Le junte menait ses expériences de manière totalement coupée du reste du monde, évitant ainsi toutes perturbations qui auraient pu venir de l’extérieur et la présence de rivaux.
La présence d’autres individus avait toutefois mis en branle un grand nombre de mécanismes biologiques en elle, qu’elle s’empressa d’observer attentivement. Le talent en génétique d’Eve était tel qu’on finit par lui adresser un véritable statut, même si elle restait, elle et son code génétique la propriété du gouvernement. Elle permit  par une approche implacable et dénuée de tout sens éthique des avancées considérables dans de nombreux domaines. Plus de personnes furent aptes à la rencontrer, car au fur et à mesure que les années passaient, Eve étendait sa propre influence dans le complexe. Elle était déjà passée de cobaye à scientifique, il serait temps de leur montrer ce qu’elle pouvait faire.
L’ADN qu’on lui avait injecté lors de sa conception avait été prélevé que l’équivalent de la reine dans une fourmilière. Ses cheveux n’étaient pas une anomalie, ils étaient des antennes, diffusant continuellement des composés chimiques, semblables à des phéromones, en fonction du désir d’Eve. Les humains étaient dénués de récepteurs à ces phéromones, tout comme les animaux classiques. Mais pas l’espèce dont Eve était aussi issue. A partir de ses propres ovules et de manipulations génétiques, elle se révéla capable de créer ses premiers « monstres ». Ce ne fut qu’une fois ces derniers sortis de leurs couveuses, qu’elle comprit ce qu’elle était. La reine d’un essaim, qu’elle se devait d’engendrer.
Mais plus encore, elle était la prochaine étape de l’évolution. Une espèce avec ce genre de fonctionnement, avec une hiérarchie présente dans leurs gênes ne pouvait qu’avancer, ne pouvait qu’évoluer en harmonie et de concert, sans avoir à se soucier de rivalités telles que celles entre les laboratoires et les gouvernements. Eve était la mère de cette prochaine génération, d’une espèce de créatures supérieures, c’était à elle de faire son possible pour permettre à cette espèce d’éclore.
Elle était toutefois assez intelligente pour ne pas se lancer dans la production de masse de monstres, les premiers specimens étaient déjà maintenus hors de sa portée. Eve se devrait d’attendre, surtout qu’elle avait découvert que le gouvernement avait placé dès sa naissance un moyen de la contrôler. On ne gardait pas un monstre à proximité sans assurance. Elle ignorait qui tenait la télécommande, mais elle savait qu’à n’importe quel moment, on pouvait lui infliger une décharge électrique qui la rendrait inconsciente. Jour après jour toutefois, les résultats de ses monstres dans des domaines de biotechnologies, de manipulation génétique et autre, rendaient Eve plus indispensable au gouvernement, et par conséquent, lui octroyait plus d’influence.
Elle était une pointe en génétique, une référence et de loin la meilleure. Aussi, finit-elle par superviser un grand nombre de travaux à propos de ce domaine, depuis les profondeurs de leurs centres recherches. Eve était un outil à l’efficience exemplaire, un outil parfait, et qui plus est, avec une laisse, pouvant être utilisé par le gouvernement à sa guise.
La vie pourtant, trouve toujours un chemin. Eve est assurée que pour le moment, ses objectifs coïncident avec ceux du gouvernement. Mais si une nouvelle espèce a réussi à trouver un moyen de survie à travers sa naissance, alors elle pourrait aisément en trouver un hors des laboratoires et de Neo York. Chaque chose en son temps… Arrivera un moment où le gouvernement aura besoin d’elle dehors, en dehors du complexe, puis en dehors de la ville. Elle, ou ses créations trouveront un moyen de se rendre indispensable.  De nombreuses personnes n’ont jamais rencontré Eve, et se contentent de recevoir ses ordres de recherches via des coursiers, des conversations téléphoniques. Elle agit dans le gouvernement sous un autre pseudonyme, devenant peu à peu l’entité MOTHER. Certains vont même jusqu’à l’évoquer comme une sorte de menace constante à ceux qui désobéiraient aux ordres dans le complexe de recherche génétique.
« Fait attention, ou mother viendra pour toi »
Peut-être que ce genre d’allégation n’a rien à voir avec le travail ou les sbires génétiquement améliorés d’Eve. Ses enfants peuvent toujours être envoyés s’occuper de ceux qui menacent ses projets, et par conséquent, le Junte. Et il n’y a qu’un pas à franchir désormais, avant que leur mère elle-même, ne soit autorisée à aller sur le terrain. Ne serait-elle pas la meilleur pour moissonner dans le champ d’opportunités génétique que représente la population de Neo York ?


“Et vous, in real life ?„

PSEUDO : vous pouvez m'appeler Acharnement, Vlad, Cauchemar, voir même Hadès ! COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Antre du rpg, et puis quand on cherche, on trouve. J'étais déjà passé dessus aussi ! QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM (AMÉLIORATIONS, etc) ? Très très bien. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Assez fréquemment, pas toujours corrélée avec la fréquence de post ! ENVIE D'AJOUTER QUELQUE CHOSE ? : C'est un piège, car si on répond non, on ajoute tout de même quelque chose Surprised


Dernière édition par Eve le Mar 31 Déc - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 232
Age : 26

Carte d'identification
Age:
Métier: Administratrice codeuse
Particularité(s): Est un chat
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Lun 30 Déc - 21:35

Bienvenue Eve !
Apparemment tu es déjà passé(e) sur Uchronia, tu y avais un personnage ? Smile

Je n'ai pas encore lu l'histoire mais j'ai une ou deux questions à te poser à propos du pouvoir :
    - Comment Eve possède-t-elle les monstres ? J'ai compris qu'elle contrôlait les monstres avec ses cheveux, mais à quoi ressemblent-ils (les monstres) ? Quelles sont leurs proportions "normales" comme tu dis, puisqu'elle ne les possède que dans ces cas-là ? Ce serait bien que tout ça soit évoqué en détail dans la partie "pouvoir" afin que l'on puisse juger de la puissance du pouvoir.

    - Quand tu parles de "elle reste convaincue que son code génétique possède de nombreuses capacités dormantes qui ne demandent qu’un peu de stimulation.", qu'entends-tu par là ? Est-ce qu'il s'agit par exemple d'un talent pour la peinture (ce qui me paraît tout à fait acceptable) ou bien s'agit-il par exemple de capacités qui permettrait de développer son pouvoir, ou encore d'autres pouvoirs ? Car s'il s'agit des deux dernières réponses, il serait préférable de ne pas ajouter à ton personnage, que je trouve déjà suffisamment puissant, des pouvoirs supplémentaires.
    Nous avons déjà eu, sur l'ancien Uchronia, des problèmes avec des personnages aux pouvoirs trop bourrins, et nous tenons donc à ne pas recommencer (ça créé généralement des jalousies, des rp peu intéressants, etc.). Wink


Mis à part ça, ton personnage a l'air intéressant et ton écriture est agréable. ^^ Je t'en dirai plus lorsque j'aurais lu l'histoire demain, à tête reposée !

_________________
 ..

Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu,
il trouva que c’était bien. Et c’était bien d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 813
Age : 39

Carte d'identification
Age: Vieux
Métier: Grand Dragon
Particularité(s): Scénariste retors
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Lun 30 Déc - 22:00

Bienvenue, ou rebienvenue sur Uchronia. Je ne sais pas si tu avais un personnage validé sur l'ancien forum ?

J'ai lu les questions du Chat, que je trouve assez pertinentes. Je note la contrepartie à ton pouvoir sous forme de décharge électrique potentielle. Ton perso, dans son histoire, m'évoque un peu Ripley dans Alien 4, mais j'espère que les créatures d'Eve sont loin d'être des aliens Smile

PS : pense à signer le règlement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uchronia-rpg.forumactif.org
avatar
Messages : 6

Carte d'identification
Age:
Métier:
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mar 31 Déc - 11:25

Bonjour, bonjour, donc j'amène quelques précisions !

Au niveau des pouvoirs, donc, les monstres sont des créatures génétiquement modifiées créées grâce aux installations de la Junte. Du coup, leur production est en quelque sorte contrôlée par cette dernière ce qui limite grandement leur monstre ainsi que leur potentialité. Clairement je n'imaginais pas Eve avoir plus de quelques unes de ces bestioles, cinq grand maximum, et bien entendu, elle ne se baladerait pas avec toutes à la fois derrière elle.

Au niveau des créatures en elle-même. Je les imagine vaguement insectoïde, avec pour taille maximale celle d'un gros chien environ. Ces bestioles ressembleraient plus à des zergs qu'à des aliens, et plus particulièrement aux zerglings. Vous pouvez en voir un ici : Zergling.

Bien entendu, j'aurais bien aimé diversifier les bestioles, sans avoir toutes les idées en tête maintenant. Après, je peux proposer que chacune des bestioles doit être approuvée par vous avant d'être utilisée, ce que je comprendrais parfaitement.

Pour limiter la puissance du personnage, on peut aussi considérer que les chocs électriques s'étendent à ses créations.

Pour les potentialités de son code génétique, je pense que je vais oublié ça. J'avais pensé à des mutations plus d'un ordre esthétique qu'autre chose. Mais je comprends clairement que le personnage peut paraître déjà limite. Même si sans ses créatures, Eve n'a plus vraiment d'avantage.

A noter aussi que ses créatures, ainsi qu'elle-même sont considérés comme des propriétés et pas comme des êtres humains aux yeux de la société. Donc en théorie, même si elle contrôle ses créations, on pourrait l'en déposséder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 232
Age : 26

Carte d'identification
Age:
Métier: Administratrice codeuse
Particularité(s): Est un chat
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mar 31 Déc - 11:37

Merci pour ces précisions !

Du coup, tes explications ont soulevé de nouvelles questions (je sais je suis chiante, mais ça m'aidera à comprendre ton personnage ^^) :
    - A quoi servent ces créatures, pour la Junte comme pour Eve ?
    - Si tu veux pouvoir diversifier les bestioles, mais pour éviter que Neo-York soit envahie par elles, peut-être pourrais-tu leur donner une durée de vie assez limitée ? Ca me paraît d'autant plus crédible s'il s'agit d'espèce d'insectes !


Pour les chocs électriques, bonne idée, ça permettrait de mettre la holà si les monstres décident de tout saccager. Un p'tit choc et elles font dodo elles aussi.

Du coup, j'aimerais que tu ajoutes une partie pouvoir dans ta fiche qui explique bien tout ça, s'il te plaît. ^^ Ca nous permettra de bien comprendre comment fonctionne le pouvoir. Smile

_________________
 ..

Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu,
il trouva que c’était bien. Et c’était bien d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 86
Age : 28

Carte d'identification
Age:
Métier: PDG de Black Sigma Genetics
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mar 31 Déc - 11:52

Coucou à toi, je dois avouer que j'ai eu un peu peur en voyant Sarah Kerrigan (et pourtant je pense personnellement qu'après les Yuuzhan Vong, les Zergs sont la race la plus apte à dominer la galaxie). Donc un peu peur justement de voir débarquer une invasion à grande échelle de Neo-York (surtout que j'ai vu la fiche en vitesse dans le train sans pouvoir vraiment prendre le temps de la lire ^^)

Mais après lecture je dois avouer que je suis rassuré ^^ Bien évidemment il ne peut y avoir de Kerrigan sans Zergs (et particulièrement les zerglings) mais avec le principe du choc électrique (en même temps je vois difficilement le Gouvernement créer ce genre de monstre sans le contrôler un minimum Smile ) et la limite du nombre de Zergs sous ton contrôle cela rend le tout largement plus abordable.

En réponse au petit minou d'au-dessus et en tant que fier représentant de la junte Neo-yorkaise je peux te confirmer qu'avoir des créatures bizarres, un rien dégueulasses et qui nous obéisse vraiment (ou à défaut, qui obéissent à quelqu'un qui nous obéit) c'est un peu un rêve mouillé de scientifique et de général ^^ Après une fois ceux-ci bien développés on peut faire des croisement pour faire des hybrides obéissants, hyper-bourrins, des soldats parfaits ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6

Carte d'identification
Age:
Métier:
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mar 31 Déc - 12:34

J'ai ajouté une description pour le pouvoir. Les bestioles sont limitées à cinq, sont stériles et ne peuvent donc se multiplier en dehors du labo et possèdent une espérance de vie de seulement quelques semaines. Ils sont aussi sensibles aux chocs électriques que peut recevoir Eve.

Pour ce qui est de l'intérêt des bestioles pour Eve, elle est leur maman en quelque sorte. Dans le sens où elle est génétiquement programmée pour se prendre pour une sorte de reine des abeilles, même si son ADN humain la restreint en partie, ainsi que le contrôle de la junte sur elle.

Pour ce qui est de l'intérêt pour la Junte, et bien je pense qu'Alexandreï a tout résumé ! Même si les bestioles ne sont pas vraiment utiles pour le moment, elles sont prometteuses pour l'avenir, et notamment pour mener des guerres biologiques à venir. Sinon, il suffirait de lâcher les bestioles dans l'enfer pour nettoyer quelque peu ou des trucs comme ça.

Voilà, j'espère avoir répondu à toutes vos questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 86
Age : 28

Carte d'identification
Age:
Métier: PDG de Black Sigma Genetics
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mar 31 Déc - 12:50

J'ai vu que tu avais signé le règlement, pour ma part, après la précision du pouvoir et les réponses données aux différentes questions je pense que s'est tout bon.

Je vais tout de même attendre l'avis de mes comparses d'infortune avant de validé, vu qu'ils attendaient un peu certaines réponses et qu'ils n'ont pas encore eu l'occasion de venir les regarder Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 232
Age : 26

Carte d'identification
Age:
Métier: Administratrice codeuse
Particularité(s): Est un chat
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mar 31 Déc - 18:54

Ca me paraît très bien ainsi, merci de ta coopération Eve ! Je ne vois pas d'objection à ta validation, et j'ose croire que Dunekl n'en verra pas non plus. Smile

_________________
 ..

Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu,
il trouva que c’était bien. Et c’était bien d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 813
Age : 39

Carte d'identification
Age: Vieux
Métier: Grand Dragon
Particularité(s): Scénariste retors
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mer 1 Jan - 14:16

Je n'envisageais pas vraiment de créatures de ce genre dans Neo York, mais pourquoi pas ... J'essaie de ne pas brimer les joueurs ! Tant que ces créatures ne prennent pas une place déterminante dans la ville telle qu'elle est actuellement, moi, ça me va !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uchronia-rpg.forumactif.org
avatar
Modérateur
Messages : 86
Age : 28

Carte d'identification
Age:
Métier: PDG de Black Sigma Genetics
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mer 1 Jan - 14:27

Et bien Eve, en tant que Modérateur en chef (ok, je suis le seul, et alors ? ><) J'ai l'honneur de t'annoncer ta VALIDATION !! Sortez les bouteilles, faites péter le champomy et foutez-lui sa couleur ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 813
Age : 39

Carte d'identification
Age: Vieux
Métier: Grand Dragon
Particularité(s): Scénariste retors
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mer 1 Jan - 15:12

Parfait ... plus qu'à mettre Eve dans son groupe, je le ferai si Alexandreï ne peut pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uchronia-rpg.forumactif.org
avatar
Modérateur
Messages : 86
Age : 28

Carte d'identification
Age:
Métier: PDG de Black Sigma Genetics
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mer 1 Jan - 15:52

Nan je ne peux pas, il faut être modérateur du groupe je crois pour pouvoir le faire si on n'est pas admin.

Edit : Ah oui, je savais que j'oubliais un truc : Tu peux donc à présent poster ton Uchrobook et commencer à RP. Bon jeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6

Carte d'identification
Age:
Métier:
Particularité(s):
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mer 1 Jan - 16:27

Merci pour la validation et la couleur !

Il est maintenant temps de trouver ma première victime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 58

Carte d'identification
Age: 19 ans
Métier: Coursière pour le compte du labo Astra&Smith
Particularité(s): S'identifie au chat. N'a pas beaucoup de morale.
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   Mer 1 Jan - 16:35

N'hésite pas à envoyer des mps aux membres pour être sûre de trouver quelqu'un avec qui rp, et à poster dans la section Uchrobook aussi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Eve, mother of monsters   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eve, mother of monsters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» World of Pocket Monsters (WOPM)
» Elijah - Mother made us vampires. She didn't make us monsters. We did that to ourselves... [Fiche Terminée]
» Detroit Monsters
» Et si on devenait amis? ► Of monsters and men & You ain't born typical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uchronia :: Personnages :: Gestion des personnages :: Fiches validées-