AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En Enfer, personne ne vous entend crier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 83

Carte d'identification
Age:
Métier: Spécialiste en interrogatoires
Particularité(s): Flashs empathiques non contrôlés
MessageSujet: En Enfer, personne ne vous entend crier   Dim 23 Mar - 19:19

Rps en cours :
L’ingénieur et la Lune, avec Ethan Crossman
Entretien avec un Bourreau, avec Bad Kitty

Si vous avez lu ma fiche de personnage, vous savez que Torment est un ancien cobaye des laboratoires génétiques de Neo York, et qu’il sert de spécialiste en interrogatoires plus que musclés grâce au don empathique qu’il a développé. Déguisé en une sorte de bourreau new age, il est complètement fou et accro aux drogues, et fait son travail tout en vivant dans la crainte que les autorités neo-yorkaises ne lui fassent du mal. Il n’a pour l’instant même pas essayé de sortir du QG des Forces Spéciales, convaincu qu’on l’arrêterait aussitôt pour lui faire subir d’horribles sévices.

S’il est évident pour tout le monde que le scénario de rp typique avec Torment passe par des scènes d’interrogatoire et de torture au QG des Forces spéciales, avec une facilité évidente pour des scènes de sexe de plus ou moins bonne foi, le personnage peut s’adapter à un grand nombre d’intrigues et d’endroits. En effet, ayant envisagé l’avenir de Torment, il est plus que vraisemblable que ce dernier finira d’une manière ou d’une autre par quitter le QG des Forces de Sécurité pour se retrouver en Enfer ou dans d’autres villes uchroniques. J’ai donc divisé les possibilités de scénarii avec Torment en trois grandes périodes !

Au QG des Forces de Sécurité
Si votre personnage est bien placé dans la hiérarchie neo-yorkaise, ou qu’il exerce ses talents dans des domaines susceptibles d’intéresser les Forces de Sécurité ou les experts en génétique, les chances sont élevées pour qu’il communique avec Torment en position de force, ou en tout cas en n’étant pas inquiété par ce dernier. Il n’est pas inconcevable que votre personnage s’intéresse aux agissements ou aux résultats du spécialiste en interrogatoires, qu’il souhaite s’assurer sa collaboration ou mieux cerner ses capacités.

Si votre personnage est un simple citoyen du Paradis, un rejeton de l’Enfer, ou un représentant des autres cités uchroniques, alors Torment sera sans doute votre pire cauchemar, interrogeant, torturant, violant, et s’immisçant dans vos pensées et sentiments les plus intimes.

Il est également envisageable que votre personnage se retrouve là pour tenter de faire évader un ami, nuire aux Forces de Sécurité ou même faire en sorte que Torment parvienne à s’échapper.

Descente en Enfer
Une fois que Torment aura réussi quitter le QG des Forces de Sécurité, sa meilleure chance de survie se trouvera certainement en Enfer (ironique, non ?). Je l’imagine assez bien passer par le conduit des ordures et atterrir à la Décharge, puis sans doute rallier le gang des JunkiZ, eu égard à ses besoins considérables en matière de drogue. Véritable épave dès lors, il peut très bien croiser les pas d’un personnage résidant en Enfer comme lui, ou d’un infortuné visiteur venant d’une autre ville.

Les possibilités d’intrigues en Enfer me paraissent assez nombreuses, que Torment cherche à s’alimenter en drogue et découvre ce qui se cache derrière le gang des JunkiZ, qu’il vienne en aide ou nuise à un individu qui se serait aventuré sur le territoire glauque du gang, ou qu’il soit contraint de sortir du parking pour lutter contre des gangs rivaux, trouver de quoi subsister ou se désintoxiquer, ou chercher quelque chose ou quelqu’un …

Sa connaissance du Paradis pourrait intéresser quelqu’un qui ne saurait pas exactement ce qu’il a vécu et à quel point Torment est traumatisé.

Exil, oubli ou rédemption
Il est vraisemblable que Torment finisse par quitter l’Enfer, qui n’est pas vraiment un paisible lieu de villégiature. Partager une navette avec Torment pourrait être une aventure en soi.

Il est peu probable que Torment s’attarde volontairement à Shin’Edo, mais pas invraisemblable qu’il s’y retrouve coincé ou sympathise avec des autochtones dans la détresse. Il peut se trouver mêlé à la plupart des gens et groupes de la ville.

London serait une des villes les plus accueillantes pour un Torment probablement réduit à la mendicité, ou tentant péniblement de survivre en travaillant dans les usines ou mines.

Enfin, l’ancien bourreau serait sans doute incapable de s’adapter à la vie à Roma Aeterna, mais pourrait survivre temporairement là-bas avec de l’aide, et éventuellement intéresser certaines personnes par ses talents ou son apparence très particulière … (imaginez un peu Torment en guest star aux jeux du cirque !)

Voilà, j’espère que cela vous aura donné des idées pour lancer un RP avec Torment. Au besoin, je pense pouvoir faire preuve de suffisamment d’imagination pour concevoir un scénario dans laquelle votre personnage comme le mien auront une place intéressante, n’hésitez pas à me laisser un message sur ce sujet ou par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83

Carte d'identification
Age:
Métier: Spécialiste en interrogatoires
Particularité(s): Flashs empathiques non contrôlés
MessageSujet: Re: En Enfer, personne ne vous entend crier   Dim 23 Mar - 19:23

Description de la salle d'interrogatoire de Torment

Ma salle d'interrogatoire est une grande pièce presque rectangulaire, au centre de laquelle se trouve une table (rectangulaire elle aussi) et huit chaises, toutes solidement fixées au sol – les pieds ont été coulés dans un matériau qui doit être du béton. Chacune des chaises est pourvue de larges courroies de cuir prévues pour immobiliser les poignets, le torse, les genoux et les chevilles des personnes qui sont amenées ici. Il m'est possible d'attacher mes victimes, euh, pardon, les personnes que j'interroge, à des anneaux encastrés à quelques endroits stratégiques dans la pièce – il y en a au plafond, sur la droite en entrant, et au mur, sur la gauche.

Près de la table se trouve une tablette où se trouvent de nombreux outils bien commodes dans mon travail : pinces, couteaux, scalpels, quelques produits (là, je dois confesser qu'il m'en manque, un certain nombre m'ont été refusés par des médecins militaires méfiants), du sel pour empêcher les blessures de coaguler … bref, tout ce qui sert à tordre, arracher, découper, j'en passe et des meilleures. Juste en-dessous se trouve un matériel plus sexuel : menottes, bâillon-boules, godemichets, plugs, cravache, fouet, la liste serait longue, mais il y a de quoi s'amuser. Certaines personnes apprécient même ce que je leur fais, surtout en comparaison avec la partie la plus sale de mon travail.

Dans des étagères situées au fond à gauche, j'ai entreposé divers appareils incontournables, des engins de torture à l'électricité, une sorte de cheval d'arçon revu et corrigé à la sauce sadomasochiste afin de pouvoir y immobiliser confortablement mes partenaires involontaires … Ca sert toujours.

A votre droite, mon chef-d'oeuvre : une guillotine construite à ma demande, suivant mes instructions. C'est terriblement désuet, encombrant et inutile, mais ça a un style, et ça fait peur.

Face à la porte, une autre porte, menant à ma chambre ; sur la gauche de cette porte, un lavabo qui a déjà accueilli de nombreux amateurs de noyade, et un miroir que j'ai personnellement cassé à coups de poing, mais ces abrutis le remplacent régulièrement. Ils gâchent l'argent du contribuable. Sur le lavabo se trouvent toute une gamme de pilules et de drogues, qui me sont exclusivement destinées.



Et quelque part, dans cette pièce, des miroirs sans tain, des vidéos, des caméras. J'en suis sûr, ils m'épient en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83

Carte d'identification
Age:
Métier: Spécialiste en interrogatoires
Particularité(s): Flashs empathiques non contrôlés
MessageSujet: Re: En Enfer, personne ne vous entend crier   Dim 23 Mar - 19:25

Idées et suggestions pour scénarios d'interrogatoire

Le scénario le plus évident est celui de l'interrogatoire. Votre personnage se retrouve en salle d'interrogatoire avec votre serviteur, et tente de s'en sortir au mieux.

Vous pouvez finir en salle d'interrogatoire pour les raisons suivantes :
– vous avez été associés, de près ou de loin, à la résistance. Vous en faites partie, ou vous avez aidé des sympathisants à leur cause, à moins que vous n'ayez tenu des propos subversifs en public …
– vous étiez au mauvais endroit, au mauvais moment. Les forces de sécurité ont fait une descente dans un bar ou un lieu clandestin, une fête privée … et vous étiez là. Ils ont emmené tout le monde.
– vous êtes prisonnier au centre des forces de sécurité. Vous ne valez rien à leurs yeux, ou vous avez au contraire un intérêt certain comme cobaye pour évaluer Torment.
- on désire vraiment vous faire parler, mais il est impossible de vous tuer ou de vous mutiler, ou vous êtes un dur, résistant à la torture. Torment arrive parfois à percevoir des choses …

Ensuite, prévoyez un peu ce que vous voulez ou ne voulez pas voir votre personnage subir. Hentaï ? Pas hentaï … ? De manière générale, mieux vaut éviter de mutiler ou de tuer votre personnage, à moins que vous n'y teniez. Tout le monde n'aime pas non plus voir son personnage torturé, abusé ou humilié sans limites, songez-y.

Il faut également prévoir une porte de sortie à votre personnage (sauf, naturellement, si vous comptez vraiment le faire mourir). L'interrogatoire peut être en temps limité, vous pouvez finir par donner des informations suffisantes pour qu'on vous laisse en paix, ou négocier votre liberté ; un de vos proches ou alliés peut avoir assez d'influence pour vous faire libérer, ou votre absence serait trop remarquée …

Il y a de nombreuses variations possibles autour de ce thème, il est même concevable que Torment sorte un instant de ses quartiers en cas de demande expresse. A vous de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83

Carte d'identification
Age:
Métier: Spécialiste en interrogatoires
Particularité(s): Flashs empathiques non contrôlés
MessageSujet: Re: En Enfer, personne ne vous entend crier   Mar 30 Juin - 14:49

Update :

Rencontre Improbable, avec Meagan K.Kyle, en cours
Interrogatoire musclé, avec Rachel, en cours

Entretien avec un Bourreau, avec Bad Kitty, terminé.

Je pense que les deux autres RPs touchent à leur fin, mais on traîne un peu pour finir avec l'été !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En Enfer, personne ne vous entend crier   

Revenir en haut Aller en bas
 

En Enfer, personne ne vous entend crier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans les ténèbres, personne ne vous entend...
» [A.C]Personne ne vous entendra crier Liriel,Luna,Deril,Saphy
» C'est sinistre ici....COOL !
» Dans l'espace, personne ne vous entendra tirer [Libre/Nyla Lirantch]
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uchronia :: Personnages :: Gestion des personnages :: Uchrobook (gestion de votre personnage)-